Musée d’antiquités gréco-romaines

Visite guidée

Découvrez les trésors méconnus!

Créée en 1975, la collection à vocation éducative du Musée d'antiquités gréco-romaines du Département des études anciennes et des sciences des religions a été conçue pour susciter l'intérêt pour les études classiques chez les étudiants de tous les âges.

La collection permanente est composée principalement d'objets reflétant la vie quotidienne de la période s'échelonnant du VIIe siècle avant J.-C. au VIIe siècle après J.-C. Elle est régulièrement rehaussée par des expositions itinérantes et par l'exposition d'objets appartenant à des collectionneurs privés canadiens et étrangers.

En montre

Une riche collection de poteries anciennes provenant de partout en Méditerranée.

Visites guidées sur rendez-vous

Pavillon Desmarais 
55, av. Laurier Est, 
3e étage 
Ottawa, ON Canada
Téléphone : 613-562-5800 poste 1650

Haut de la page

Collection

Créée en 1975, la collection à vocation éducative du Musée d'antiquités gréco-romaines du Département d'études anciennes et de sciences des religions a été conçue pour susciter un intérêt pour les études classiques chez les étudiants et étudiantes de tout âge.
La collection permanente se compose principalement d'objets reflétant la vie quotidienne de la période s'échelonnant du VIIe siècle avant J.-C. au VIIe siècle après J.-C. De plus, le musée accueille régulièrement des expositions itinérantes et des objets appartenant à des collectionneurs privés canadiens et étrangers.

Énoncé de mission

La mission du Musée d'antiquités gréco-romaines de l'Université d'Ottawa est la suivante :

  • Collectionner, conserver et interpréter un large éventail d'objets de l'Antiquité classique et préclassique, illustrant des aspects de la vie quotidienne.
  • Organiser des expositions, lancer des programmes et activités connexes pour mettre en relief la collection ou certains de ses éléments, afin d'enrichir l'environnement culturel et intellectuel de la communauté universitaire et du grand public.
  • Permettre à la population étudiante, au corps professoral et aux chercheures et chercheurs indépendants d'avoir accès à la collection pour en étudier directement les objets.
  • Permettre aux étudiants et étudiantes d'acquérir une expérience pratique des méthodes fondamentales de conservation.

Haut de la page

En montre

Une riche collection de poteries anciennes provenant de partout en Méditerranée.

Les pièces proviennent des civilisations antiques de la Grèce et de Rome, du VIIe siècle av. J.-C. jusqu'au VIIe siècle apr. J.-C.

Statuette de femme en terre cuite

Période orientalisante (700-600 av. J.-C.)
Renaissance culturelle et essor artistique (art figuratif notamment) grâce à la colonisation grecque et au rétablissement des contacts avec le Proche-Orient.
Prêt du musée canadien des civilisations.

Kylix archaïque à figures noires

Période archaïque (600-480 av. J.-C.)
Les contacts reprennent de plus belle avec l'Égypte, favorisant ainsi l'essor de l'architecture religieuse et de la sculpture monumentale de pierre. Cette période se caractérise par un accroissement de la prospérité en Grèce et la prise du pouvoir politique par des « tyrans » qui ont stimulé le commerce et se sont faits les protecteurs des arts.

Haut de la page

Cratère à colonnes classique à figures rouges

Période classique (480-323 av. J.-C.)
La disparition de la menace perse, la reprise des jeux et festivals panhelléniques (à Olympie, entre autres) et la reconstruction d'Athènes sous Périclès ont offert aux artistes de nouvelles occasions d'exercer leur art et aux citoyens les plus nantis la possibilité de les financer.

Bien que la deuxième partie de la période classique ait été marquée par la Guerre du Péloponnèse, entre Athènes et Sparte, la construction de monuments et la production artistique se sont poursuivies sans relâche à Athènes.

Statuette hellénistique en terre cuite

Période hellénisque (323-31 av. J.-C.)
Cette période s'est ouverte par la mort d'Alexandre et le partage de son empire entre ses généraux, qui sont devenus des monarques absolus. Plusieurs cités orientales, Antioche, Pergame, Éphèse et Alexandrie notamment, sont devenues d'importants centres artistiques grâce à de nombreux mécènes.

Aiguière romaine en céramique sigillée

Période romaine (27 av. J.-C. - 476 apr. J.-C.)
Après l'émergence de l'Empire romain en 27 av. J.-C., Rome allait demeurer pendant plusieurs siècles le principal centre artistique du monde occidental. Les cités hellénistiques de l'Empire d'Orient ont continué à prospérer. Après la période républicaine (de 500 env. à 27 av. J.-C.), influencée par l'art hellénistique des Grecs d'une part, et par les cultures indigènes d'Italie d'autre part, on distingue trois principales périodes dans l'art impérial romain : Haut empire, « Deuxième siècle » et Antiquité tardive.

Haut de la page

© Université d'Ottawa
Pour d'autres renseignements, consultez la liste des points de contact.
Dernières modifications : 2012.08.30